route des pains

Kaliane sélectionne les plus beaux spécimens pour la boutiqueJ’aime le pain. Tout ce qui concerne le pain. Le manger, le regarder, le humer, le toucher, mais surtout le faire. Je suis un boulanger passionné.

J’ai vécu plusieurs années à Montréal où de nombreuses boulangeries artisanales offraient le type de pain au levain dont je raffole: croûte bien formée et craquante, mie alvéolée irrégulière, tendre et humide. Surtout, j’affectionne les boulangeries dont les maîtres d’oeuvre, les boulangers eux-mêmes, sont passionnés par leur métier, par le pain et par les rencontres.

Il y a quinze années environ, j’ai mis les mains à la pâte et j’ai appris à faire mon pain. Au début, j’étais le seul à terminer les boules dures et sèches que je produisais. Mais c’est dans les années 2002 et 2003, en France, que je suis vraiment devenu boulanger. À la Boulangerie Savoyarde, dans les Alpes, en Savoie, à École-en-Bauges, j’ai appris le métier auprès de Patrick Le Port. Nous cuisions le pain complet bio au levain dans des fours chauffés au feu de bois. C’était des fours magnifiques, construits par des maîtres maçons, dont la flamme était alimentée par un feu de bois sous les fours. Ces fameux fours à bois sont rares au Québec, mais si nous cherchons bien, nous pouvons en trouver quelques-uns.

Je vous propose une excursion sur la Route des pains, au Québec et ailleurs. Ce sont des boulangers et des boulangeries qui se trouvent sur divers chemins.

Cliquez ici pour afficher les articles de la Route des pains

Laisser une réponse